>

Cauchemar : une mariée arrêtée par la police le jour de son mariage

Crédit Photo : Afrikmag

Facebook
Twitter
WhatsApp

Un couple a vu son mariage être gâché par l’arrestation de la mariée. Des agents de la police ougandaise ont pris d’assaut une réception de mariage et ont emmené la mariée pour vol.

L’accusation faisait suite à des plaintes de son ancien employeur chez qui elle travaillait comme agent de banque. Si le mois dernier les parties avaient été invitées à demander un recours civil. L’unité des normes professionnelles de la police enquête sur une possible collusion entre les quatre policiers et le plaignant, indique intellivoire.

La mariée a été conduite à un poste de police à Mbarara, dans l’ouest de l’Ouganda, où elle a été détenue pendant la nuit puis a été libérée dimanche.

Conduite déshonorante qui pourrait valoir aux agent impliqués un renvoi des forces de l’ordre, a déclaré le porte-parole de la police, Fred Enanga. Cette arrestation est “répréhensible et basée sur un manque de jugement”.

“L’arrestation était honteuse devant le marié, la famille, les amis, les invités et les beaux-parents. Il s’est avéré que ce qui était censé être le plus beau jour de sa vie s’est terminé en cauchemar”. Un officier impliqué dans l’arrestation est en garde à vue tandis que les trois autres sont toujours cachés.

“Ils ont causé un acte de nuisance publique lorsqu’ils ont fait irruption dans une cérémonie de mariage, ont arrêté la mariée dans un dossier sanctionné de vol de 8 millions de shs et l’ont déposée au poste de police de Mbarara et l’ont détenue.” Il a ajouté : “C’est arrivé le 20 août vers 20 heures lors de la réception de mariage de Christine Natuhwera à l’Institut technique Kakiika de Mbarara”.