Ce bouton secret sur l’iPhone que vous ne connaissez pas

Il est fort à parier que vous n’utilisez pas tous les outils de productivité proposés sur votre iPhone. Il est certain qu’ils ne sont pas utiles à tous. Mais il reste surprenant de voir que depuis l’arrivée d’iOS 14, un nombre conséquent d’utilisateurs d’iPhone n’ont pas conscience qu’un nouveau bouton est apparu sur le dos de leur smartphone.

Magique ou suffisamment transparent pour être oublié, on estime qu’il mérite un peu plus d’attention.

Pour le coup, ce nouvel outil peut faire gagner du temps à tous. Apple vous laisse entièrement maître de sa configuration pour qu’il en dégage une utilité. Trêve d’effets d’annonces, ce nouveau bouton placé sur votre iPhone s’est activé au moment de l’arrivée d’iOS 14. Baptisé « back tap », il active une fonctionnalité de raccourci en double cliquant sur la surface dorsale de l’iPhone.

Entièrement tactile vous l’aurez compris, il permet d’ajouter une action vers n’importe quelle application ou fonctionnalité du smartphone.

Pour activer et configurer « Back tap », rien de plus simple : direction les paramètres, le menu d’Accessibilité puis l’onglet « Toucher ». Ici, vous pourrez trouver la fonctionnalité qui est appelée en français « Toucher le dos de l’appareil ». Une fois activé, il est possible de configurer deux raccourcis selon qu’il s’agit d’un double tap ou d’un triple tap avec le doigt.

La fonctionnalité est disponible sur iPhone 12, iPhone X et iPhone 11, dans chacune de leurs versions.

Apple a très bien intégré le bouton pour qu’il puisse reconnaître un touché involontaire d’un geste intentionnel. Dans la situation actuelle avec le confinement, pourquoi ne pas utiliser le raccourci pour indiquer à notre iPhone d’afficher notre attestation au format numérique ?

Son utilité peut se résumer ainsi, mais les possibilités d’actions sont gigantesques. Certains préféreront l’utiliser par exemple pour effectuer une capture d’écran, d’autres pour se diriger vers leur réseau social préféré.

Source : Presse-citron

Plus d'articles
Guinée : divorcée, elle reprend ses études et se classe première de la République