Ce facteur augmenterait le risque de mourir de la covid-19, selon une étude

En effet, selon une étude américaine, la grossesse est un facteur susceptible d’accroître la probabilité de mort chez les malades de la Covid-19.

Les femmes enceintes meurent de la Covid-19 plus souvent que les autres femmes, selon des données des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) américains citées par le Washington Post. Cependant, ce risque reste globalement faible, selon les statistiques fédérales publiées le lundi 2 novembre.

Sur 19.600 femmes enceintes suivies, 33 sont décédées, soit un taux de mortalité de 0,2%. Pour les femmes qui n’étaient pas enceintes, le taux de mortalité était de 0,1%, selon le rapport. Ces données montrent que les femmes enceintes sont presque trois fois plus susceptibles d’être admises dans les unités de soins intensifs et plus de trois fois plus susceptibles d’être mises sous respirateur artificiel.

Qui plus est, certaines femmes enceintes peuvent être diagnostiquées de la Covid-19 un peu tard, car le virus partage certains symptômes avec la grossesse tels que la fatigue, les nausées et les vomissements, avertit un gynécologue consulté par le journal.

Selon les chercheurs, le risque accru peut être attribuable à des changements physiologiques qui surviennent pendant la grossesse, tels qu’une augmentation de la fréquence cardiaque et de la consommation d’oxygène, une diminution de la capacité vitale pulmonaire et des changements dans le système immunitaire du corps.


Phone Promo TG

Performances Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Angélique Kidjo : quand la diva béninoise prend des dispositions pour préserver sa plus “grande richesse”