Tanko Timati

The Torch (La Torche, ndlr) c’est le nom que porte la 10e plus grande tour des Émirats arabes unis.  Ce gratte-ciel haut de 352 mètres, a pris feu dimanche 06 janvier 2019 à Dubaï, une fois encore. The Torch s’enflamme ainsi pour la troisième fois depuis sa construction. Est-ce une coïncidence ou son nom lui porte-t-il malheur?

The Torch, Dubaï

L’incendie s’est déclaré très tôt le matin dans le sauna d’une salle de sport au cinquième étage, tous les locataires du cinquième au 16e étage ont été affectés par l’accident, relate le portail d’information National, se référant aux propos des résidents.

En raison du danger représenté par le feu, tous les habitants de la tour ont été évacués. L’incendie a été rapidement maîtrisé grâce au système de sécurité du bâtiment et à l’intervention rapide de la Défense civile de Dubaï.

Une heure plus tard, les occupants ont été autorisés à rentrer chez eux. À ce moment-là il était environ 3 heures du matin.


L’incident n’a pas fait de victimes.

La dernière fois, The Torch avait pris feu en août 2017, également dans la nuit. L’incendie s’était déclaré en haut de la tour. Tout le monde avait été évacué et il n’y avait eu aucune victime non plus.

En février 2015, le gratte-ciel, qui avait été inauguré en 2011, a été touché par un important incendie. Et là, c’est plusieurs centaines de personnes du quartier où se situe la tour qui ont été évacuées. Personne n’a été blessé pour autant dans cet incident, apparemment causé par un mégot de cigarette.

En janvier 2017, les autorités de Dubaï ont annoncé l’adoption de règles de construction plus rigoureuses pour minimiser les risques d’incendie, après une série de sinistres dans des gratte-ciel de l’émirat, dus pour la plupart à des matériaux facilement inflammables utilisés pour le revêtement extérieur.