Des collégiens du Tarn-et-Garonne ont pris plusieurs photos et vidéos à caractère sexuel de leur professeur d’anglais, notamment sous sa jupe. Alors qu’elle ne se doutait de rien, elle a découvert que ses élèves les avaient partagées sur les réseaux sociaux. Elle se dit victime de harcèlement.

Photo d’illustration

Les faits se sont déroulés dans le collège Pierre Darasse à Caussade dans le Tarn-et-Garonne où quelques élèves de 4ème prenaient fréquemment photos et vidéos de leur professeur d’anglais alors qu’elle ne se doutait de rien. Certains clichés à caractère sexuel ont été pris sous sa jupe, relate le BFM TV.



Les collégiens partageaient ensuite les images sur les réseaux sociaux. La professeur en question, une certaine Hélène C. de 47 ans, se dit profondément traumatisée.

«C’était toujours des photos très sexuellement orientées, avec des doigts d’honneur d’élèves en 1er plan… C’était quasiment du harcèlement. C’est très choquant, c’est très violent», a-t-elle confié, citée par la chaîne de télévision.

En outre, Hélène C. a raconté que cela faisait maintenant un mois qu’elle n’avait pas mis les pieds dans le collège à cause de l’outrage dont elle a été victime entre et en dehors des murs de l’établissement.

«Je pleurais tout le temps, j’ai même subi des moqueries en dehors du collège, de la part d’élèves qui ne se rendaient pas compte de la gravité de l’acte», a-t-elle poursuivi.

Suite à l’incident, Hélène C. et le principal du collège Pierre Darasse ont porté plainte. Une enquête a été ouverte. Les gendarmes ont saisi les portables des collégiens impliqués dans cette affaire.

Quatre élèves de 4ème ont été mis en cause, dont deux ont été exclus définitivement de l’établissement et deux autres renvoyés pendant huit jours.

Malgré l’incident, Hélène C. compte revenir au collège et reprendre les cours à partir de la semaine prochaine.