in ,

Ce symptôme d’un ulcère à l’estomac souvent pris pour une gastrite

Parmi les maladies de l’appareil digestif, la gastrite et l’ulcère à l’estomac sont probablement les mieux connues. La faim douloureuse, un symptôme commun à ces deux affections, peut être assez facilement prise pour une gastrite même quand il s’agit en fait d’un ulcère, a détaillé Ivan Krasev, chirurgien cancérologue, sur sa page Instagram. Il a expliqué comment cette maladie apparaissait et pourquoi il était nécessaire d’aller voir un médecin si vous en avez des symptômes.

Un médecin explique en combien de temps les poumons d’un homme affecté par le Covid-19 peuvent se régénérer

« Ne vous engagez pas dans l’automédication, tous les médicaments sont sélectionnés individuellement. Si vous ne traitez pas l’ulcère à l’estomac, des complications peuvent se développer », a-t-il alerté, avant de préciser qu’il pourrait s’agir de saignements, de la perforation de l’ulcère (une perforation de la paroi de l’estomac), de la sténose de l’estomac pylorique (un rétrécissement du site de sortie de l’estomac), de la pénétration (une perforation de l’ulcère dans un organe adjacent), ainsi que du développement d’une tumeur maligne (malignité de l’ulcère).

En détaillant le processus d’apparition d’un ulcère, le chirurgien a expliqué que l’estomac recevait des substances agressives (par exemple, de l’acide chlorhydrique) nécessaires pour décomposer les aliments. Pour éviter que cet élément n’endommage la paroi de l’estomac, un facteur de protection spécial est produit. Et pourtant, la prédominance de facteurs agressifs ainsi que l’épuisement de la couche protectrice, entraîne des dommages à la paroi de l’estomac. Ainsi, d’abord une érosion apparaît, puis un ulcère peut voir le jour.

Le médecin a par ailleurs fait remarquer que la prédisposition héréditaire ainsi que l’utilisation de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens jouaient un rôle important.

Covid-19 : lassé de voir ses clients ne pas respecter leurs distances, il installe une barrière électrique dans son bar (photo)

Afin de repérer un ulcère, une endoscopie (observation de l’intérieur de l’estomac) s’impose.

Une biopsie de la muqueuse est également effectuée pour un examen morphologique, poursuit le médecin. La guérison ou le processus de cicatrisation de l’ulcère est également suivi à l’aide de l’endoscopie.

« En moyenne, la guérison d’un ulcère gastrique avant la formation d’une cicatrice « rouge » prend de six à sept semaines. La formation d’une cicatrice complète prend de deux à trois mois. Les ulcères superficiels aigus peuvent guérir en une ou deux semaines », a-t-il détaillé sur le réseau social.

Avec Sputnik.


Ad Nunyalab


Ad Nunyalab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Togo/Tourisme : le ministère lance la “démarche qualité” pour booster le secteur  

Elle accouche de 6 bébés en seulement 9 minutes