in ,

Ce trio de médicaments réduirait les risques de développer un cancer du poumon

Des scientifiques sud-coréens ont découvert que l’utilisation conjointe de 3 médicaments courants réduit le taux d’incidence et les risques de mortalité dus au cancer du poumon. Les résultats ont été publiés dans la revue de l’Association internationale pour l’étude du cancer du poumon, Journal of Thoracic Oncology.

Ces chercheurs sud-coréens ont décidé d’évaluer le risque de cancer du poumon chez ceux qui prennent régulièrement des médicaments très répandus, comme la metformine, les statines et l’aspirine.

Une cause fréquente d’un cancer du poumon chez les non-fumeurs nommée

Selon les statistiques médicales, chaque jour plus de 120 millions de personnes dans le monde prennent de la metformine pour lutter contre le diabète, 35 millions de statines pour le contrôle du cholestérol, et de 6 à 10 millions d’autres de l’aspirine. Ces 3 types de médicaments sont vendus sans ordonnance.

Les scientifiques ont analysé la base du Service national d’assurance maladie de Corée (KNHIS), qui couvre l’ensemble de la population, soit 50 millions de personnes, et en ont sélectionné les résultats de 732.199 Coréens qui ont été auscultés par un médecin entre janvier 2004 et décembre 2013.

Ensuite, les chercheurs les ont divisés en 8 groupes pour voir l’impact de chacun des médicaments séparément et évaluer l’effet de leur action combinée.

Prévention du cancer : les 7 meilleurs conseils pour réduire le risque

Les scientifiques ont noté des effets positifs parmi ceux qui ont pris les trois médicaments, environ 3,4 % de l’ensemble des participants, soit 23.163. Le taux d’incidence du cancer du poumon dans ce groupe a été inférieur de 17 % à celui des autres.

Et plus les gens prenaient leurs médicaments, plus il y avait d’effets. En conséquence, les scientifiques ont conclu que la prise régulière d’aspirine, de statines et de metformine est un facteur avéré pour réduire le risque de cancer du poumon.

Les chercheurs sud-coréens ont estimé que la consommation conjointe d’aspirine, de statines et de metformine supprime simultanément plusieurs voies moléculaires de croissance et de reproduction des cellules cancéreuses des poumons, et cela est lié à la réduction des risques de taux d’incidence et de mortalité.

Source : Sputnik



Ad Carte Fidelyo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

McDonald’s : des excréments trouvés après des analyses dans plusieurs restaurants de la chaine

Mieux vaut prendre des notes à la main que sur ordinateur