CEDEAO : John Dramani Mahama exhorte le Nigeria à ouvrir ses frontières

John Dramani Mahama, ancien président du Ghana (2012-2017) appelle le Nigeria à rouvrir ses frontières. Selon lui, les frontières nigérianes ouvertes favoriseront la redynamisation des échanges entre le Nigeria, première économie africaine et ses voisins communautaires.

Togo : Deloitte recrute (20 novembre 2019)

C’est depuis Lagos, capitale économique du Nigeria que cet appel pressant a été lancé. C’était lors d’une conférence-débat axée sur le thème « Au-delà de la politique : un récit économique pour l’Afrique de l’Ouest ».

Certes, le Ghana n’a pas de frontière avec le Nigéria, mais John Dramani Mahama pense tout de même qu’il est grand temps que le Nigeria revisite sa décision et l’abroge. « Avec la signature de l’accord de groupe de travail conjoint sur la frontière entre le Nigeria et ses voisins, j’aimerais saisir cette occasion pour lancer un appel au Nigeria pour ouvrir sa frontière afin que les activités économiques puissent reprendre », a-t-il déclaré.

Ce dernier, se référant aux principes de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) qui promeut la libre circulation des personnes et des biens, l’ancien président ghanéen précise que « La CEDEAO a été créée pour promouvoir l’idéal de l’autosuffisance collective pour ses États membres. En tant qu’union commerciale, elle vise également à créer un seul et même grand bloc commercial grâce à la coopération économique ».

Ghana : l’ex-président Jerry Rawlings révèle une blessure qu’il soigne

Depuis le 20 août, le Nigeria a décidé de fermer toutes ses frontières, officiellement pour lutter contre l’entrée sur son territoire des produits interdits. Cette décision n’est pas sans conséquence pour ses voisins dont le Niger avec lequel il partage quelque 1500 km de frontière. « On estime à une quarantaine de milliards de francs CFA (60 millions d’euros) la baisse des recettes due à la fermeture des frontières du Nigeria », notait Mamadou Diop, ministre nigérien des Finances.

Tout récemment, cette fermeture a été prolongée jusqu’au 31 janvier 2020 sur décision du chef de l’État nigérian.

Plus d'articles
Entraîner le Real Madrid ? : voici la réponse cinglante de Pep Guardiola