CEDEAO / Ministre Adedze : “après 47 ans, des obstacles du moyen-âge subsistent encore aux frontières et …”

La capitale togolaise abrite depuis lundi la première réunion du Comité régional de facilitation des échanges (CRFE) de la CEDEAO.

L’activité qui dure trois jours, marque également le lancement officiel de ce nouvel organe communautaire.

Sorte d’institution faîtière des comités nationaux en charge de la libre circulation des biens et des personnes et composée de représentants des ministères du Commerce, des administrations des douanes et du secteur privé, le CRFE doit servir de plateforme de coopération et de coordination, pour une mise en œuvre harmonisée des réformes résultant des divers engagements.

Selon le ministre du commerce, sa mise en place marque “une étape décisive dans le renforcement de l’intégration commerciale dans l’espace Cédéao”.

Car estime Kodjo Adedze, “après 47 ans de vie de l’organisation commune, des obstacles, même du moyen âge, subsistent encore aux frontières et éloignent de l’objectif”.

“Il est donc impérieux que ces tracasseries inutiles d’un autre âge soient prises au sérieux et bannies”, a-t-il martelé à l’ouverture des travaux.

Le Togo, qui a ratifié l’Accord de l’OMC sur la facilitation des échanges, dispose depuis 2016 de son propre Comité national.

Avec Republiquetogolaise

Similaires