Céline Dion : son plus grand regret à la mort de René Angelil

Depuis 5 ans, chaque début d’année est une période douloureuse pour Céline Dion. Le 14 janvier 2016, la chanteuse internationale a perdu l’homme de sa vie et le père de ses trois enfants, René Angélil, qui s’est éteint à Las Vegas des suites d’un cancer de la gorge, deux jours avant de célébrer ses 74 ans. Le samedi 16 janvier est donc un jour éprouvant pour la mère de René-Charles, Eddy et Nelson, puisque René Angélil aurait eu 79 ans.

La mort de son mari a bouleversé l’interprète de “S’il suffisait d’aimer” et garde au plus profond d’elle un grand regret. Lors d’une interview accordée à Paris Match, Céline Dion est revenue sur les derniers instants de la vie de son époux. « René voulait mourir dans mes bras, mais, hélas, je chantais ce soir-là », a-t-elle déclaré avant de préciser : « Il est mort dans la nuit du 13 au 14 janvier. Il a dû vouloir se lever et il est tombé sur le sol. Normalement, après mon spectacle, quand il avait pris ses médicaments tard, je passais l’embrasser, le border, et il s’endormait. Ce soir-là, je n’ai pas voulu le réveiller ». Un triste souvenir qui reste gravé dans son esprit, même si sa mort a été comme “un soulagement”. Elle ne supportait plus de le voir souffrir.

Le mercredi 14 janvier, la chanteuse québécoise a tenu à saluer la mémoire de son défunt mari et a partagé un message bouleversant sur son compte Instagram.

« René, ça fait 5 ans déjà… Il n’y a pas une journée où nous ne pensons pas à toi. Nous nous tournons vers toi maintenant plus que jamais, afin que tu nous guides, nous protèges et que tu continues à veiller sur nous », a-t-elle écrit en légende d’une photo où sa main tient celle de l’homme qui a partagé sa vie pendant plus de deux décennies. Pour conclure son message chargé d’émotion, la star a poursuivi sobrement : “Tu es dans nos cœurs et dans nos vies pour toujours”.

Avec Gala.

Plus d'articles
Etats-Unis / Coronavirus : les contaminés doivent porter un bracelet électronique