Centrafrique : « Il serait difficile d’arriver à des élections crédibles dans ce contexte »

Le contexte sécuritaire se dégrade en Centrafrique avec l’offensive des groupes armés qui tentent de rejoindre la capitale Bangui.

Reçu sur RFI, Hans De Marie Heungoup, chercheur sur l’Afrique centrale à International Crisis Group fait constater la difficulté de tenir des élections libres, crédibles et transparente dans ce contexte.

« Compte tenu des ’évolution des évolutions sécuritaires récentes, nous avons le sentiment et l’impression qu’il serait difficile d’arriver à des élections crédibles dans un contexte où ni le parti au pouvoir ni l’opposition n’a véritablement pu faire campagne en dehors de la capitale Bangui », a-t-il expliqué.

Alors que les groupes armés menacent l’intégrité du scrutin, le gouvernement a accusé l’ancien président François Bozizé de vouloir fomenter un coup d’État. Une accusation dénoncée par le parti de l’ancien président.

source : afriqueactuelle.net

Plus d'articles
USA : Trump partage une lettre qui qualifie certains manifestants de ‘terroristes’