Centrafrique : le Président de l’Assemblée nationale destitué pour cette raison

Le président de l’Assemblée nationale centrafricaine, Karim Meckassoua, a été destitué vendredi soir par les députés avec 98 voix sur 140, indique l’AFP.

Karim Meckassoua, Centrafrique, destitution
Karim Meckassoua

98 députés ont voté pour sa destitution, 41 contre et un député s’est abstenu, après plusieurs heures de débat à l’Assemblée.

M. Meckassoua est le député du troisième arrondissement de la capitale Bangui, qui comprend le PK5, le quartier abritant la majorité des musulmans de Bangui.

Il était accusé par ses détracteurs d’avoir « confisqué des dossiers essentiels pour les députés », selon Mathurin Dimbélet Makoé, 2e vice-président de l’Assemblée, évoquant mi-octobre devant la presse une « opacité dans la gestion des finances » de l’Assemblée, notamment.

Plus d'articles
Côte d’Ivoire / Covid-19 : le pays dans la tendance mondiale de la forte baisse des cas confirmés