Les méfaits du tabac sur l’organisme sont connus, bien recensés et largement médiatisés. Mais arrêter de fumer est un véritable calvaire pour les fumeurs. Voici 3 plantes qui pourraient aider à arrêter de fumer.

1- Le Gymnema sylvestris



Pour améliorer le goût des cigarettes blondes, les feuilles de tabac sont pulvérisées avec du sucre et des édulcorants. Or, le Gymnema sylvestres possède l’étonnante propriété de supprimer la sensation de sucré. Pour un effet immédiat, ouvrir le contenu d’une gélule, le laisser sur la langue pendant 30 secondes. Recracher.

La mastication du Gymnema sylvestres peut être renouvelée avant chaque cigarette. On est alors incapable d’en détecter le goût sucré. L’envie de fumer est alors fortement diminuée. Le Gymnema sylvestres fait, en outre, perdre tout leur intérêt aux grignotages de compensation. Pour un effet prolongé et pour éviter la prise de poids, avaler 6 gélules par jour.

2- Le griffonia

Cette légumineuse africaine est considérée comme un « prozaclike ». Elle régénère les neurotransmetteurs (tryptophane, sérotonine). Grâce à son action anti-dépressive, la graine de cette petite plante africaine (Griffonia simplicifolia) permet d’éviter la fameuse déprime et la nervosité ou l’anxiété qui accompagnent un arrêt brutal. La griffonia contient du 5-htp, précurseur de la sérotonine, elle-même précurseur de la mélatonine.

Son action sur le moral et sur le sommeil a été confirmée par plusieurs études et l’on a même constaté qu’elle avait un effet modérateur de l’appétit. Des études ont montré, il y a quelques années, que la sérotonine envoie des messages au cerveau pour réguler l’appétit et la satiété. Récemment les scientifiques ont mis en évidence son action antidépressive. Prendre 6 gélules par jour.

3- Le kudzu

Une autre plante se détache du lot le kudzu. Cette plante s’oppose aux dépendances au tabac, à l’alcool et aux drogues.