L’éditeur d’antivirus Bitdefender a établi une liste des 17 applications disponibles sur Google Play qui vident trop rapidement les batteries des smartphones. En cause, un système très agressif d’affichage de publicités qui fonctionne même lorsque l’application est fermée. Google va peu à peu les supprimer de son magasin d’applications.


Une Américaine de 46 ans arrive au Nigeria pour épouser un homme de 23 ans qu’elle a rencontré sur Instagram

Un rapport publié le mardi 14 janvier par l’éditeur de solutions de sécurité informatique Bitdefender a présenté une liste de 17 applications malveillantes qui totalisent plus d’un demi-million de téléchargements sur Google Play. Un algorithme contenu dans ces dernières génère des publicités de façon permanente et vide la batterie des smartphones beaucoup trop rapidement.

Parmi les applis qui posent problème, il y a par exemple le jeu de course automobile Car Racing 2019, l’éditeur de fonds d’écran 4K Wallpaper, le lecteur QR Code Reader, ou encore le gestionnaire de fichiers File Manager Pro. Bien que fonctionnelles et proposant bel et bien le contenu qu’elles promettent, elles contiennent un algorithme sophistiqué d’affichage de publicités qui parvient à passer sous les radars de Google.

Kaaris fait la promotion d’une plateforme de trading, Booba réagit pour le ridiculiser

Capable de se dissimuler jusqu’à quatre heures après l’installation, un planificateur de tâches se met alors en marche. Il déclenche aléatoirement des bannières de publicité lorsque l’utilisateur utilise l’une ou l’autre fonction de l’application, et s’étend ensuite indépendamment de celle-ci pour s’installer sur plusieurs fichiers du téléphone, ce qui rend la tâche difficile pour les antivirus qui tentent de trouver son origine.

Bien que l’affichage de publicités sur une application ne soit pas interdit en soi, la tactique employée ici est bien trop agressive et serait normalement jugée contraire à la déontologie de Google. Les annonces sont même générées une fois sur trois lorsque le téléphone est verrouillé. Selon le communiqué de Bitdefender, le géant américain a été informé du problème et supprimera ces applications du magasin Google Play.

PSG :de nouvelles pressions pour Neymar en vue de sa prolongation avec le club

Un autre problème nuisible aux batteries de téléphones avait été identifié en décembre par une société allemande et révélé par Business Insider. Le fait de laisser recharger son téléphone la nuit, et ainsi de le laisser branché plusieurs heures après qu’il a atteint les 100%, accélère le vieillissement des batteries au lithium-ion. Elles deviennent alors moins efficaces pour accumuler de l’énergie et la délivrer à l’appareil.

Avec Sputnik