Ces cybercriminels profitent de la popularité du streaming pour lancer leurs attaques

Depuis le début de la pandémie de Coronavirus, le streaming est en plein boom. La période qui coïncide en effet, parfaitement avec le lancement de nouveaux services, est particulièrement propice. Cela se ressent notamment dans les résultats des grands acteurs à commencer par Netflix. La plateforme vient en effet d’annoncer avoir recruté 10,2 millions d’abonnés supplémentaires au cours du second trimestre 2020. Sur les six premiers mois de l’année, on décompte même 26 millions de nouveaux clients à l’échelle mondiale.

The Old Guard 2 : Charlize Theron veut Rihanna au casting

Cette réussite attire l’attention des cybercriminels qui aiment surfer sur des thèmes populaires pour tromper les internautes. Kaspersky vient justement de rendre un rapport à ce sujet. La société a identifié les services les plus utilisés par les pirates pour déguiser leurs virus et duper les utilisateurs les plus vulnérables. Les hackers utilisent de faux sites pour faire croire à l’internaute qu’il aura accès au service gratuitement ou qu’il obtiendra un bon prix. Ils parviennent alors à obtenir des mots de passe et d’autres informations personnelles.

Selon les chercheurs de Kaspersky, cette tendance devrait encore s’accroitre à mesure que la guerre du streaming s’intensifie. De nombreuses personnes ne voudront en effet pas payer plusieurs abonnements et tenteront d’y accéder par des moyens détournés.

Instagram teste la possibilité de communiquer avec les utilisateurs de Messenger

Dans le détail, Netflix a été le service le plus utilisé pour les attaques de phishing, suivi de Hulu, Amazon Prime et Disney+. Des séries comme The Mandalorian, Stranger Things, The Witcher, Sex Education ou encore Orange is the New Black ont aussi été employées pour lancer des attaques.

Pour se protéger au mieux des cybercriminels, les chercheurs adressent trois précieux conseils aux internautes. Il convient de n’utiliser que les plateformes de streaming officielles via un abonnement payant. Il faut aussi veiller à télécharger les versions authentiques de leurs applications. Un mot de passe différent doit être utilisé sur chaque service afin d’éviter de trop lourds dégâts en cas de piratage.


Phone Promo TG

Performances Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Coronavirus : l’Institut Français du Togo limite ses activités