Ces hackers reversent une partie de leur butin à des œuvres caritatives

Les hackers gagnent énormément et selon le FBI, ils ont pu remporter plus de 140 millions de dollars au cours des dix dernières années rien qu’aux États-Unis. Tout leur mode opératoire est mal perçu et les dégâts considérables.

Le groupe de pirates Darkside veut quant à lui donner une image positive de son action. Il vient en effet d’annoncer, captures d’écran à l’appui, avoir donné une partie de ses gains obtenus grâce aux ransomwares à des œuvres caritatives. 

Ainsi, Children International qui parraine des enfants vivant dans l’extrême pauvreté, et The Water Projet une ONG qui aide à fournir une eau propre et fiable dans l’Afrique subsaharienne, ont toutes deux reçu 10 000 dollars (plus de 5 millions de FCFA) en bitcoin.

« Nous pensons qu’il est juste qu’une partie de l’argent qui a été payé aille à des œuvres caritatives. Peu importe à quel point vous pensez que notre travail est mauvais, nous sommes heureux de savoir que nous avons contribué à changer la vie de quelqu’un », ont-ils écrit dans un communiqué repris par ZdNet.

Cet argent ne pourra toutefois pas être utilisé par ces ONG. Il est, en effet, illégal de recevoir et d’utiliser des dons issus d’activités illégales.

Plus d'articles
Le Ministre Lorenzo réitère leur soutien à l’UPF