Vrai ou faux ? L’abus de sodas, qu’ils soient lights ou pas, peut avoir un réel impact sur la santé de ceux qui les consomment. Exemples à travers ces huit affirmations auxquelles répond le docteur Gauthier, nutritionniste à Dijon et membre du collège scientifique de la Fondation Ramsay Générale de Santé.

Une canette de soda comporte 7 morceaux de sucre



VRAI : une canette de 33cc de soda contient en moyenne 35g de sucres. Un morceau de sucre standard contient 5g. Une canette en contient donc bien environ 7 morceaux.

Lire aussi : L’ANVT et France Volontaires recrutent pour une mission de 9 mois en France

L’abus des sodas n’est pas seul en cause dans la maladie du soda

VRAI : la stéatose hépatique évoluant vers la NASH (stéatohépatite) n’est pas exclusivement provoquée par la consommation de soda. Elle est la conséquence d’une accumulation de graisse au niveau du foie qui devient pathologique et inflammatoire. Cette accumulation de graisse est favorisée par les sucres liquides comme les sodas mais aussi par d’autres apports de calories en excès.

Il n’existe pas de symptômes de la maladie du soda

VRAI et FAUX : La stéatose hépatique n’est pas douloureuse. Le symptôme clinique est la palpation d’un gros foie à l’examen qui peut s’associer à une perturbation du bilan biologique hépatique. Une obésité androïde (abdominale) sera souvent accompagnée d’une stéatose hépatique.

Lire aussi : Togo/La Galerie Confortium recrute

Il existe des médicaments pour soigner ce type de cirrhose

VRAI et FAUX : La stéatose et dans une moindre mesure la stéatohépatite peuvent être réversibles, mais la cirrhose qui correspond à une fibrose ne l’est pas. Il est possible de freiner, voire stopper, son développement. Les thérapeutiques sont alors du ressort des hépatologues.

Les boissons lights sont également responsables de la maladie du soda

VRAI : Certaines études récentes retrouvent effectivement un lien entre consommation excessive de soda light et présence d’une stéatose hépatique non alcoolique.

Les boissons lights multiplient le risque d’AVC

VRAI : Il semblerait que dans certaines études récentes, en augmentant le risque cardiovasculaire (insulinorésistance, inflammation de bas grade, obésité viscérale), les boissons édulcorées pourraient augmenter les risques de faire un AVC (accident vasculaire cérébral).

Lire aussi : Décès de Nipsey Hussle : l’émouvant hommage de Barack Obama au rappeur

On peut régénérer son foie en surveillant son alimentation

VRAI : Il est possible, si l’inflammation de la graisse hépatique n’est pas trop importante, de permettre une régression de la stéatose hépatique avec une alimentation saine et une activité physique régulière.

La maladie du soda se déclenche uniquement chez les buveurs de sodas combinés à l’alcool

FAUX : La présence d’une consommation d’alcool régulière favorisera la stéatose hépatique et son aggravation mais cette maladie peut se développer chez des personnes n’ayant aucune consommation d’alcool.

Avec Le Progrès