“C’était un peu trop léger. Didier Drogba, qu’est-ce qui t’arrive ?” ; Makosso mécontent de la légende ivoirienne

Le nul concédé par les éléphants de Côte d’Ivoire face aux Sierra-Léonais le 16 janvier dernier au stade de Japoma à Douala, a fait plonger Camille Makosso dans une colère noire.

Dans un direct sur Facebook, l’influenceur a durci le ton contre les joueurs ivoiriens qui se sont fait rattraper au score dans les dernières secondes du match. Le score de 2-2 sur lequel les adversaires se sont séparés sur le terrain, il l’assimile à une défaite.

“Ils (Joueurs Sierra-Léonais) sont venus avec le cœur. Ils sont venus avec la rage parce que la première clé de la réussite dans la vie, c’est la rage. Ce n’est pas de parler. Une souris qui a la rage, peut défier un lion”, affirme Makosso.

Autre motif de mécontentement du “Daïshikan” des réseaux sociaux, c’est le discours tenu par l’ex-capitaine des Éléphants, Didier Drogba à ses jeunes frères à la veille de la confrontation contre la Sierra-Léone.

Drogba, là où tu es parti, il faut parler aux petits… Nous, on est fatigués de subir. On parle de la patrie… J’ai écouté le discours de Drogba. Drogba, excuse-moi, tu es mon frère. Mais, ton discours c’était un peu trop léger. Didier, qu’est-ce qui t’arrive ? Ceux-là, ce sont nos petits-frères…”, a-t-il laissé entendre.

Pour sa part, il refuse d’encourager les joueurs ivoiriens jusqu’à ce qu’ils atteignent au moins les demi-finales. Il leur demande de “mouiller le maillot” pour honorer la patrie.

Similaires