Cette activité augmenterait le risque d’attraper la Covid-19 de 78 %

Des chercheurs de l’université de Grenade et de l’École andalouse de Santé publique en Espagne ont réalisé une enquête sur plus de 2.000 personnes âgées de 40 à 54 ans afin de déterminer quels sont les comportements et activités de la vie quotidienne qui augmenteraient les risques de contamination de la Covid-19. Selon leurs résultats, les personnes qui ont l’habitude de promener leur chien présentent un risque accru de 78 %.

Bien qu’il n’ait pas été démontré que ces personnes ont été infectées par leur animal de compagnie, les experts estiment que ce dernier peut leur transmettre le virus par contact direct ou en contaminant les surfaces du logement au retour de la promenade. Ils conseillent donc aux propriétaires de chiens d’être particulièrement attentifs aux mesures d’hygiène en revenant de l’extérieur.

« En pleine pandémie et en l’absence de traitement ou de vaccin efficace, les mesures d’hygiène préventives sont le seul salut, et ces mesures devraient également être appliquées aux chiens, ce qui, selon notre étude, semble augmenter directement ou indirectement le risque de contracter le virus », commente le professeur Sanchez Gonzalez.

Le fait de travailler à la maison plutôt qu’au bureau réduit les chances d’infection de 76 %, à condition de ne pas se faire livrer des produits alimentaires et essentiels à domicile, une possibilité qu’offrent de nombreux supermarchés, surtout depuis le début de l’épidémie. En effet, avoir recours à ce service s’avère 94 % plus risqué que de se rendre au magasin.

Similaires