in

Cette année (2021) sera plus courte que 2020 ; la raison

L’année 2020 est très vite passée et, selon les scientifiques, 2021, qui vient juste de commencer, pourrait arriver à son terme en un clin d’œil, selon le Service d’État russe pour l’heure, la fréquence et les paramètres de rotation de la Terre (GSVTch), relevant de l’Institut russe de recherche en mesures physico-techniques et radiotechniques d’Irkoutsk.

Bien entendu, cela ne sera possible que si la Terre continue de tourner sur son axe plus vite qu’en moyenne, comme elle l’a déjà fait l’an dernier.

«Selon les prévisions préliminaires, elle sera plus courte, mais à condition que les rythmes actuels de rotation de la Terre restent les mêmes», a nuancé le service.

Selon certains médias, en 2020, les chercheurs avaient enregistré 28 journées plus courtes depuis le début des observations en 1960, la palme revenant au 19 juillet 2020 où la Terre a mis 1,4 milliseconde et demie de moins que la durée moyenne de 86.400 secondes pour effectuer sa rotation. Et le record précédent remonte au 5 juillet 2005 où la rotation de la Terre avait pris 1,0516 milliseconde de moins que la moyenne. En 2020, il a ainsi été battu 28 fois.



«Nous observons une accélération de la rotation de la Terre depuis 2016 et nous ne savons pas trop l’expliquer», a indiqué Christian Bizouard, astronome au département Systèmes de référence temps-espace (SYRTE) au sein de l’Observatoire de Paris, cité par Le Point.

Sputnik rapporte que lorsque la rotation de la Terre devient trop désynchronisée avec le rythme régulier des horloges atomiques, les scientifiques utilisent une seconde intercalaire positive ou négative pour remettre en alignement temps atomique et temps astronomique.




Ad Banque Atlantique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Togo : de nouveaux blindés pour les FAT

Covid-19 : voici les témoignages du 1er Sénégalais vacciné