Cette femme “allergique aux émotions fortes” pourrait être tuée simplement en transpirant ou en riant

Natasha Coates souffre du syndrome d’activation des mastocytes. Cela signifie que les changements dans le statu quo de son corps, comme la transpiration ou le rire, peuvent provoquer une réaction allergique potentiellement mortelle.

Et Natasha est tellement inquiète qu’elle a planifié ses propres funérailles alors qu’elle n’avait que 20 ans.

S’ouvrant dans une interview avec The Mirror dans un article émouvant, Natasha a admis que même une soirée pourrait se terminer en catastrophe.

« Quand vous êtes en soirée avec des amis et que vous entrez en état de choc anaphylactique juste en riant trop, cela met un coup dur à la soirée », a-t-elle déclaré.

Elle a raconté l’une des situation qui ont failli lui coûter la vie : « Nous étions en train de bien rire quand ma langue et ma gorge ont gonflé.

Un ami a appelé une ambulance, tandis qu’un autre m’a aidée à utiliser mon EpiPen pour m’empêcher de m’étouffer.

Ils m’ont caressé les cheveux, me disant que tout irait bien car j’ai perdu connaissance avant d’être emmenée aux soins intensifs».

Parlant davantage de son état, Natasha a ajouté : « Je suis allergique aux émotions fortes. Tout changement dans le statu quo de mon corps, que je rigole, pleure, triste ou stressée, peut provoquer une réaction chimique.

Cela arrive presque tous les jours et j’ai été hospitalisée plus de 500 fois. Quand je sens que ça commence, je m’énerve et j’essaie de le supprimer, sinon j’aurai une réaction pire, c’est un cercle vicieux. »

Similaires