A l’heure où les autorités gabonaises tentent de traquer les fonctionnaires fantômes ou illicites, les policiers de la direction de la Sûreté urbaine (DSU) viennent de mettre la main sur une jeune gabonaise qui se serait jouée de plusieurs candidats à la Fonction publique.

Pour des montants variant de 300.000 FCFA à un million, elle promettait grâce à un complice, de vous faire intégrer la prestigieuse Fonction publique gabonaise. Problème, plusieurs de ses « pigeons » attendent toujours la matérialisation de cette promesse.



Lire aussi : [Vidéo] Les Togolais Fo-Doh Laba et Peniel Mlapa buteurs ce vendredi dans un match qui les opposait

Selon une source policière, Aude Prudence Banzolo, la trentaine, appâtait ses victimes à l’aide d’intermédiaires qui ne s’entouraient toujours pas de garanties. Interrogée depuis son arrestation suite à ces nombreuses plaintes, Aude Prudence Banzolo ne reconnaîtra que 9 dossiers qu’elle aurait géré pour intégration à la Fonction publique. Elle aurait selon ses aveux, permis à trois d’entre eux, grâce à un complice bien placé, à devenir fonctionnaire.

Lire aussi : RDC : 8 chansons de Koffi Olomidé censurées ; il dénonce des ‘abus de pouvoir’

Son complice dont elle s’est refusée à dévoiler l’identité, court donc toujours. Le sort de Banzolo devrait être scellé ce vendredi où elle sera présentée devant le procureur de la République de Libreville qui décidera de la nature des poursuites à engager contre cette arnaqueuse présumée. Une affaire qui démontre la corruption qui gangrène l’administration publique gabonaise et la précarisation entretenue des agents publics.

 

Avec info 241