Cette ville africaine classée parmi les 6 villes les moins chères du monde pour boire un verre de bière

Il n’y a probablement rien de mieux qu’un verre de bière fraîche, en compagnie de bons amis, à la fin d’une longue semaine stressante.

Il y a de fortes chances que vous soyez en train de vous détendre avec vos amis et de siroter un verre de votre marque de bière préférée au moment où vous lisez cet article. Mais voilà, selon la ville où vous vous trouvez, le prix d’un verre de bière diffère nettement d’un pays à l’autre.

Combien payez-vous pour un verre de bière dans votre ville ? C’est la question à laquelle Statista a voulu répondre dans le cadre d’une récente enquête comparant les prix de la bière dans certaines villes du monde. Selon l’enquête, Dubaï, Oslo, New York, Melbourne, Londres et Berlin sont les villes les plus chères pour boire un verre de bière. À l’inverse, Sao Paulo, Prague, Pékin, Lagos, Almaty et Hanoï sont les villes où le prix moyen de la bière est le moins élevé.

Comme vous pouvez le constater, Lagos, ville la plus peuplée et nerf commercial du Nigeria, est la seule ville africaine figurant sur la liste. Dans cette ville animée, il vous en coûtera en moyenne 0,96 $ pour étancher votre soif avec un verre de bière de 0,51 litre.

Voici ce que vous devez savoir sur la bière à Lagos et au Nigeria dans son ensemble :

Pour une ville animée de plus de 20 millions d’êtres humains, il n’est pas surprenant que la bière y soit largement consommée. D’ailleurs, le Nigeria est en tête du classement des 10 pays africains les plus consommateurs de bière, selon des statistiques obtenues auprès de Global Data.

Zoom sur les principaux brasseurs du Nigeria :

Il est intéressant de noter que la plupart des bières consommées à Lagos et dans d’autres régions du Nigeria sont produites localement. Le Nigeria compte un grand nombre de brasseurs. Toutefois, les trois principaux sont Nigerian Breweries Plc, qui est soutenu par Heineken, Guinness Nigeria Plc, qui est soutenu par Diageo, et International Breweries, qui est soutenu par AB InBev.

Les 3 principaux brasseurs du Nigeria se livrent actuellement une concurrence acharnée pour obtenir des parts de marché. Les informations obtenues de Proshare montrent que Nigerian Breweries contrôle à lui seul environ 60 % des parts de marché. Et des vérifications effectuées par Business Insider Africa ont montré que l’entreprise a gagné plus d’un milliard de dollars de revenus en vendant de la bière et d’autres boissons au cours de l’exercice 2021.

International Breweries et Guinness Nigeria ont des parts de marché très similaires, respectivement de 22,4 % et 22,1 %. La première a réalisé des recettes d’environ 423,5 millions de dollars au cours de l’exercice 2021. De son côté, Guinness Nigeria a déclaré un revenu de 113 millions de dollars pour son premier trimestre clos le 31 décembre 2021.

Similaires