Cette vulnérabilité pourrait nuire aux appareils Android

Les utilisateurs de millions d’appareils Android pourraient faire face à une cyberattaque en raison d’une vulnérabilité, rapporte le site Project Zero.

Les experts en cybersécurité ont attribué au problème une cote de gravité élevée. Dévoilée le 15 décembre, la vulnérabilité se trouve dans le pilote du GPU Qualcomm Adreno. Elle peut être exploitée lorsqu’une structure de périphérique utilisateur est associée à des descripteurs de fichier de niveau de support graphique du noyau (KGSL).

Cependant, comme les experts l’ont précisé, dans la pratique il est assez difficile d’attaquer un appareil à travers cette « brèche ». Qualcomm a déjà répondu à la demande et a présenté un correctif qui sera disponible dès janvier.

Cependant, certains experts affirment que cette mesure ne suffira pas et que le risque de cyberattaque persistera.

Avec Sputnik.

Plus d'articles
France / TF1: Jean-Pierre Pernaut quitte le JT de 13 heures ; la raison (vidéo)