in ,

Champions du développement durable : 6 nouvelles personnalités font leur entrée

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a nommé, ce jeudi 10 mai, 17 personnalités influentes comme Champions des Objectifs de développement durable (ODD).

Au nombre de celles-ci figurent le président ghanéen Nana Akufo-Addo, le fondateur du groupe Alibaba Jack Ma, le premier ministre de la Norvège Erna Solberg et la Reine Mathilde de la Belgique.

Les 17 champions nommés par le secrétaire de l’ONU auront pour responsabilité majeure d’utiliser leur leadership et leurs plateformes respectives pour inciter la communauté internationale à l’action climatique dans le but d’atteindre les objectifs du développement durable (ODD) d’ici 2030.

Champions, développement durable, ODD, António Guterres,Parmi les dix-sept (17) personnalité, onze (11) ont déjà occupé cette position de Champions des ODD tandis que six autres entament cette mission pour la première fois. Il s’agit de l’Emir de Kano (Nigéria), Muhammadu Sanusi II ; la militante tchadienne de l’environnement et des droits des peuples autochtones, Hindou Oumarou Ibrahim ; l’actrice et cinéaste indienne, Dia Mirza ; la lauréate du Nobel de la paix et survivante yézédie, Nadia Murad ; le militant sud-africain pour l’éducation, Edward Ndopu ; et la footballeuse brésilienne, Marta Vieira da Silva.

Lire aussi : Togo : augmentation des frais de délivrance de diplômes à l’Université de Lomé

Voici la liste des 17 champions des ODD

Coprésidents :

– Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, Président du Ghana (Ghana)

– Erna Solberg, Premier Ministre de la Norvège (Royaume de Norvège)

Membres :

– La Reine Mathilde (Belgique)

– Muhammadu Sanusi II, émir de Kano (Nigéria)

– Sheikha Moza bint Nasser, fondatrice de la Fondation Education Above All (Qatar)

– Richard Curtis, scénariste, producteur et réalisateur (Royaume-Uni)

– Hindou Oumarou Ibrahim, activiste dans les domaines de l’environnement et des droits des peuples autochtones (Tchad)

– Jack Ma, fondateur et président exécutif du groupe Alibaba (Chine)

– Graça Machel, fondatrice du Graça Machel Trust (Mozambique)

– Dia Mirza, actrice et productrice de films (Inde)

– Alaa Murabit, fondatrice de la voix des femmes libyennes (Canada)

– Nadia Murad, lauréate du prix Nobel de la paix

– Edward Ndopu, fondateur de Global Strategies on Inclusive Education (Afrique du Sud)

– Paul Polman, président de la Chambre de commerce internationale (Pays-Bas)

– Jeffrey Sachs, Directeur du Centre pour le développement durable à l’Université Columbia (États-Unis)

– Marta Vieira da Silva, footballeuse de l’équipe Orlando Pride, ambassadrice de bonne volonté d’ONU Femmes (Brésil)

– Forest Whitaker, fondateur de la Whitaker Peace & Development Initiative, envoyé spécial de l’UNESCO pour la paix et la réconciliation (États-Unis).



Togo - Enseignement supérieur : les acteurs misent sur la démarche qualité

Togo : augmentation des frais de délivrance de diplômes à l’Université de Lomé

Football : l'Ivoirien Yaya Touré entame sa carrière d’entraîneur

Football : l’Ivoirien Yaya Touré entame sa carrière d’entraîneur