Chargé de clientèle

Niveau d’études minimal

Bac+5

Bac conseillé

C/D/G3

Commentaire

Plus souvent dans son bureau, où il enchaîne les rendez-vous, que derrière le guichet de la banque, le chargé de clientèle gère les comptes de plusieurs centaines de clients. Il les conseille dans la gestion de leur argent et leur propose de nouveaux produits financiers susceptibles de les intéresser (assurance vie, crédit, plan d’épargne). Car c’est avant tout un commercial : il doit développer son portefeuille clients pour atteindre les objectifs de vente fixés par sa hiérarchie.

Ce métier (à ne pas confondre avec le conseiller clientèle qui officie au guichet pour les opérations courantes) comporte aussi une part non négligeable d’opérations techniques, notamment pour préparer les dossiers d’autorisation de crédit.

Dans la profession, il existe deux “spécialités” : chargé de clientèle particulier et chargé de clientèle entreprise. Ce dernier présente un profil plus expérimenté. Il peut gérer les comptes d’artisans, de PME ou, nec plus ultra, de grandes entreprises.
Enfin, le gestionnaire de patrimoine s’apparente aussi à un chargé de clientèle. Sa spécialité : les clients les plus fortunés. Les sommes en jeu sont donc considérables. Et le gestionnaire peut être amené à conseiller ses clients sur l’achat de biens immobiliers, de pierres précieuses, d’œuvres d’art…

Ses compétences

conseiller, vendre, gérer.

Sa formation

les banques recrutent des titulaires de BTS banque (qui comporte deux options : marché des particuliers et marché des professionnels) ou de BTS et DUT commerciaux. Mais les diplômés à bac + 4/5 accèdent plus rapidement au poste de chargé de clientèle entreprise.

Plus d'articles
Éliminatoires Mondial 2022 : 6 sur 6 ! Le Brésil poursuit son sans faute