Chelsea : Thomas Tuchel sous haute surveillance ; la raison

Le 26 janvier dernier, Chelsea remplaçait officiellement Frank Lampard par un Thomas Tuchel viré quelques semaines plus tôt de son poste d’entraîneur du Paris Saint-Germain. À ce moment, les Blues végétaient à la neuvième place du classement de Premier League, un rang indigne pour un club ayant déboursé plus de 200 M€ lors du dernier mercato estival. Un choix qui est très rapidement devenu payant.

Avec l’Allemand aux commandes, la formation londonienne a disputé 27 rencontres, toutes compétitions confondues. Résultat : 17 victoires, 6 matches nuls et 4 défaites. Chelsea a retrouvé sa place au sein du Big Four, a atteint (et perdu) la finale de la FA Cup et surtout celle de la Ligue des Champions, neuf ans après son sacre de 2012 face au Bayern Munich. Sur le papier, l’ancien technicien du PSG a donc parfaitement répondu aux attentes.

Un constat illustré ces derniers jours dans la presse britannique par l’annonce de la volonté des Blues de prolonger un entraîneur sous contrat jusqu’en 2022 et de le gâter lors du prochain mercato avec un budget XXL. Mais attention, si Tuchel est apprécié de tous à Londres, ses dirigeants n’hésiteront pas à lui tirer les oreilles le cas échéant. En cette fin de saison, l’Allemand doit faire attention à ne pas tout gâcher.

Chelsea ne doit pas se rater

Battu par Arsenal en championnat (0-1), Chelsea a chuté contre une équipe qui n’impressionne plus grand monde. Surtout, les partenaires Thiago Silva ont vu Liverpool revenir à un petit point de leur quatrième place au classement. À deux journées du terme, il ne faudra pas se rater. D’autant que les Blues affronteront Leicester lors de la prochaine journée. Les Foxes qui viennent d’ailleurs de battre les Blues en finale de la FA Cup. Une finale à l’issue de laquelle le Telegraph se demande pourquoi l’Espagnol Kepa Arrizabalaga a été préféré au titulaire habituel, Édouard Mendy.

Un choix contesté, tout comme celui de faire jouer Marcos Alonso à la place de Ben Chilwell. Sous pression en championnat, Chelsea devra absolument assurer sa place dans le Big Four avant sa finale de Ligue des Champions face à Manchester City. Car si perdre contre les Citizens de Pep Guardiola n’a rien d’une honte, les coéquipiers de N’Golo Kanté seraient dans l’obligation de gagner à Porto s’ils se faisaient éjecter du top 4 de Premier League quelques jours auparavant, pour espérer disputer la prochaine édition de la coupe aux grandes oreilles.

Ajoutez à cela des frictions avec le clan de Tammy Abraham et une inquiétude concernant le temps de jeu (trop) conséquent de Mason Mount avant la finale portugaise et vous obtenez un Thomas Tuchel plus que jamais épié dans ce sprint final.

Avec footmercato.com

Platinium Card BAT

Phone Promo TG

Golden Tulip Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Charlotte Dipanda attaquée : “Elle parle d’alternance, mais ne veut rien respecter…” ; la chanteuse dans une nouvelle polémique