Chine : Alibaba écope de plus de 2 milliards de dollars d’amende pour abus de position dominante

Les autorités chinoises ont infligé au groupe de commerce en ligne Alibaba une amende géante de 18,2 milliards de yuans (2,78 milliards de dollars) pour abus de position dominante, ont rapporté samedi les médias d’État en Chine. Cette amende fait suite à une enquête entamée contre Alibaba en décembre, selon l’agence Chine Nouvelle.

«Nous acceptons cette sanction»

Alibaba était accusé d’exiger l’exclusivité des commerçants souhaitant vendre leurs produits sur sa plateforme, en évitant les sites rivaux de commerce en ligne. «Depuis 2015, le groupe Alibaba a abusé de sa position dominante sur le marché» pour obtenir un avantage injuste via l’exigence d’exclusivité, a déclaré le régulateur.

Ce comportement a restreint la concurrence et l’innovation dans le secteur et a violé les droits et intérêts des entreprises et des consommateurs, a-t-il ajouté. Une amende record, qui représente près de trois fois le montant de près d’un milliard de dollars infligé à Qualcomm en 2015, selon Bloomberg. Le montant de la sanction a été déterminé après que les régulateurs eurent décidé d’infliger à Alibaba une amende correspondant à 4% de son chiffre d’affaires de 2019, soit 455,7 milliards de yuans, selon Chine nouvelle.

«Nous acceptons sincèrement cette sanction et nous nous y conformerons fermement», a brièvement réagi Alibaba dans une déclaration sur les réseaux. Le groupe s’est également engagé à mettre ses activités en conformité avec la réglementation «et à mieux assumer» ses «responsabilités sociales.»

Avec Le Figaro

Plus d'articles
Côte d’Ivoire : malade, le comédien Guehi Veh appelle Drogba à l’aide