Chine / Coronavirus : soupçonné d’être à l’origine de la pandémie, le laboratoire de Wuhan se défend

Le laboratoire P4 de Wuhan, qui travaille sur des souches de virus particulièrement dangereuses dans la ville où le nouveau coronavirus est apparu à la fin de 2019, fait l’objet de multiples hypothèses selon lesquelles il serait à l’origine de l’épidémie.

À la télévision publique CCTV, le directeur du Laboratoire national de biosécurité, Yuan Zhiming, a démenti une telle éventualité, évoquée notamment par le président américain Donald Trump.

Coronavirus : la Chine engage un marathon de 10 jours pour prévenir une 2e vague

«Sans autorisation, même un moustique ne pourrait pas pénétrer dans le labo. Aucun de nos laborantins ne pourrait sortir, ne serait-ce qu’une goutte d’eau ni un bout de papier», assure M. Yuan.

«Les gens qui imaginent que nous pourrions sortir des animaux de laboratoire pour les vendre ou bien qu’ils pourraient s’en échapper n’ont aucune idée de notre fonctionnement», ajoute-t-il.

Coronavirus : Le laboratoire chinois pointé du doigt nie toute responsabilité

La théorie la plus communément admise sur l’origine du virus est qu’une chauve-souris aurait contaminé un autre animal, peut-être un pangolin, avant qu’il ne le transmette à l’homme. Le lieu le plus probable de la contamination initiale serait un marché de Wuhan où étaient vendus vivants des animaux sauvages.

Platinium Card BAT

Phone Promo TG

Golden Tulip Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Simone Gbagbo : quand l’ex-première dame élude son divorce mais remercie “infiniment” Alassane Ouattara