Chine : le test Covid se fait par prélèvement anal

Vous trouviez le test par prélèvement nasopharyngé (PCR) désagréable pour détecter le Covid-19? L’écouvillonnage rectal est, paraît-il, encore plus inconfortable. Pourtant, la méthode est plus fiable, selon des experts.

La Chine recourt de façon croissante à ces dépistages Covid-19 rectaux pour tester les sujets à risque et les voyageurs arrivant de l’étranger.

Le dépistage rectal « permet d’augmenter le taux de détection des personnes infectées » car le coronavirus reste présent plus longtemps dans l’anus que dans les voies respiratoires, a indiqué à CCTV le médecin Li Tongzeng, de l’hôpital You’an de Pékin., indique CNews.

Pour autant, ces prélèvements sont bien moins commodes que les autres types de tests, qui s’effectuent dans la gorge ou dans le nez, par exemple. C’est pourquoi la Chine les réserve pour les “hotspots”, c’est-à-dire les points chauds de propagation du virus. Surtout, la méthode est très critiquée. Sur les réseaux sociaux, les réactions oscillent entre l’effroi et la dérision.

Platinium Card BAT

Phone Promo TG

Golden Tulip Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
L’usine pharmaceutique Do Pharma désormais opérationnelle au Togo