CHOC dans le monde du rap : la tombe de Pop Smoke vandalisée ; voilà ce qui était recherché

C’est une terrible nouvelle qui défraie la chronique depuis peu.

Assassinée en 2020, l’étoile montante du rap de 20 ans, Pop Smoke, née Bashar Barakah Jackson, n’a pas la paix.

La tombe du rappeur  abattu lors d’un vol avec effraction à Los Angeles en février 2020 a été vandalisée à Brooklyn entre le vendredi 10 et le samedi 11 septembre 2021.

Selon les informations rapportées par Rtl, elle a été retrouvée détruite et des débris jonchaient le mausolée du cimetière Green-Wood de Brooklyn.

La pierre tombale en marbre du rappeur, sur laquelle son nom était encore visible, a été brisée lors de cet acte violent, selon des photos obtenues par TMZ.

Sur le sol, des fleurs, des pierres brisées et ce qui semblait être des joints usagés étaient visibles.

Un incident de vandalisme a eu lieu sur notre terrain tôt samedi. Nous avons immédiatement prévenu les autorités et sommes en contact avec la famille. Compte tenu de l’enquête en cours, nous ne pouvons pas faire d’autres commentaires pour le moment“, a déclaré au Post Jeff Simmons, porte-parole de Green-Wood.

Selon les informations rapportées par TMZ, “le ou les auteurs des faits auraient tenté d’en extraire le cercueil”. Le montant total des dommages est, pour l’instant, estimé à 500 dollars.

Plus d'articles
Ballon d’Or : la prédiction osée de Luis Campos sur Kylian Mbappé