Le Ghana a fermement indiqué qu’il envisage d’intenter une action en justice contre les producteurs du film de super-héros américain de 2018, Black Panther, pour violation présumée de brevets et de droits d’auteur.

La commission Ghana National Folklore Board affirme que les studios Marvel, qui sont les producteurs du film qui a battu tous les records, ont utilisé le célèbre tissu traditionnel du pays, le Kente, dans certaines de ses scènes sans autorisation appropriée.



Marvel, selon la Commission, devait, en vertu des lois sur le droit d’auteur, avoir demandé une autorisation avant d’utiliser le kente ghanéen dans le film.

Lire aussi: Le Président Trump console Theresa May après l’annonce de sa démission

« Nous préparons un dossier juridique », a déclaré la commission citée par Ghanaweb.

Bien que les procédures pour l’ouverture du dossier aient commencé, le Ghana n’a pas encore écrit officiellement à Marvel pour lui faire part de ses préoccupations concernant les violations alléguées et lui notifier d’une éventuelle poursuite.

« Notre stratégie ne consiste pas à nous battre », a déclaré Mme Adobea, un membre de la commission. Elle a expliqué que le conseil d’administration « entamera des négociations avec Marvel Studios pour demander une indemnisation ».

Miss Togo 2019