Claire Bahi : “C’est vilain de voir des personnes qui (…)”, la chantre provoque un tollé

La marche chrétienne n’est pas facile, des serviteurs de Dieu prêchent la parole, mais chaque fidèle a une responsabilité. La chantre Claire Bahi trouve que ce n’est pas un beau comportement de critiquer ou juger des serviteurs de Dieu.

Le 25 septembre 2021, la chanteuse Claire Bahi a encouragé ses internautes au travail et à l’entrepreneuriat en plus de leur vie spirituelle.

Être un enfant de Dieu ne signifie pas qu’une tierce ne doit pas travailler. Avec une petite somme de 50.000 francs, vous pouvez commencer une activité en attendant d’avoir le boulot pour lequel vous avez postulé.

“Je dis toujours une chose, le mieux, c’est de venir à Christ pour qu’il transforme ta vie. Parce que quand tu viens à Jésus, c’est là même que le diable te tente encore plus. Si tu n’es pas fort, tu retombes dedans ou tu vas accuser les hommes de Dieu.”

A ce propos, l’auteure du titre < Hosana> désapprouve cette attitude. Accuser un homme de Dieu, c’est que tu n’as pas accepté le Christ. Moi Claire, tout ce que je vais dire contre nous les chrétiens, est qu’on ne se donne pas beaucoup d’amour, on ne se soutient pas. Mais critiquer un homme de Dieu, je ne peux pas le faire.

Un serviteur de Dieu reste un serviteur de Dieu quel que soit comment il est. Ce n’est pas à moi de juger un homme de Dieu. C’est trop vilain de voir certaines personnes qui jugent les serviteurs de Dieu.”

La solution d’après l’artiste est de laisser Dieu qui voit dans le secret se charger de chacun, car souvent, les preuves des accusations manquent :

“Pourquoi tu marches avec celui-ci ? Celui-là a fait un médicament ! Je ne suis pas d’accord avec ça parce que personne ne les a vu faire, s’ils sont mauvais, ils vont rendre compte à Dieu”, a soutenu Claire Bahi dans le direct sur sa page Facebook.

Plus d'articles
Gabon : 10 mois après son AVC, le président Ali Bongo assiste à une cérémonie officielle