Classement des pays africains les plus endettés : Le Soudan en tête

Dans un article publié sur le site financialafrik, le président du Centre d’étude et de réflexion sur le monde francophone apprend qu’en Afrique, le niveau d’endettement de certains pays devrait franchir la barre symbolique de 100 % d’ici fin 2021.

Il ajoute aussi que grâce à son dynamisme économique, la partie francophone du continent africain fait office de la région la moins endettée.

L’ancien secrétaire général adjoint et trésorier adjoint de la revue Population & Avenir poursuit en faisant remarquer que “selon les dernières statistiques et prévisions du FMI, publiées au cours de ce mois d’octobre, les dix pays africains qui devraient afficher le taux d’endettement le plus élevé fin 2021 sont les suivants :

Le Soudan, avec une dette publique équivalant à 209,9 % du PIB, l’Érythrée (175,1 %), le Cap-Vert (160,7 %), le Mozambique (133,6 %), l’Angola (103,7 %), la Zambie (101,0 %), Maurice (101,0 %), l’Égypte (91,4 %), la Tunisie (90,2 %) et la République du Congo (ou Congo-Brazzaville, 85,4 %)”.

Notons que le Soudan connait une grave crise économique depuis que le pays a été frappé par un coup d’état en avril 2019 avec la destitution d’Omar El-Bechir.

“Une situation regrettable pour un pays qui jouit d’un potentiel économique important, en étant abondamment irrigué par le Nil (le plus long des fleuves africains) et ses affluents, ou encore en étant le troisième producteur d’or du continent (après le Ghana et l’Afrique du Sud) ainsi qu’un producteur, modeste mais non-négligeable, de pétrole”, note Ilyes Zouari, co-fondateur du Centre d’étude et de réflexion sur le monde francophone dans sa contribution.

Plus d'articles
Premier League : ce tweet polémique de Leeds jugé sexiste