156e au dernier classement général Doing Business, le Togo a fait un bond en avant de 19 places et se retrouve désormais à la 137e place. Il double ainsi le Nigeria, le Burkina Faso et même le Sénégal et la Tanzanie.

À l’origine de ce gain de place, les importantes réformes entreprises par le pays en matière de gouvernance publique et de création d’entreprises.

Lomé a notamment rendu pleinement opérationnel son guichet unique de création en ligne de sociétés. Le gouvernement a également mis au point un ambitieux projet de numérisation pour moderniser son système d’administration des biens fonciers et, en février 2018, 97,2% de tous les titres fonciers à Lomé avaient été numérisés.

Les experts de la Banque mondiale relèvent en outre des progrès importants en matière d’accès à l’électricité et la baisse des fractures énergétiques.

Au top du classement, figurent la Nouvelle-Zélande, Singapour et le Danemark. La Somalie, l’Érythrée et le Venezuela sont quant à eux, les derniers.

Le premier pays africain, Île Maurice, est 20e du classement et le Rwanda est le second à la 29e place. Le Maroc est quant à lui 3e africain et 60e mondial.