Comment bien choisir ses études supérieures ?

Ils sont nombreux ces étudiants qui choisissent mal leurs études supérieures ! Plusieurs facteurs, notamment, le suivisme des amis, la pression familiale ou simplement l’élimination en sont entre autres la cause. Conséquences, après une ou plusieurs années, des regrets. Voici quelques clés pour vous aider à faire les bons choix, car votre avenir en dépend.

Domaine d’activité

Quelle est votre vocation, votre passion ou quel domaine spécifique vous intéresse ? Si vous avez un élément de réponse à ces questions, vous avez déjà un bon point de départ. Si non, eh bien il vous faut identifier le domaine dans lequel vous pourriez vous épanouir. Une petite astuce qui pourrait vous aider dans ce procédé serait d’effectuer le test en ligne www.monemploi.com/riasec pour découvrir les trois profils qui vous correspondent le plus et ensuite trouver quels métiers y sont associés, rapporte Metrotime. Cet outil permet d’identifier six types de personnes au travail : le « réaliste », qui représente surtout le travailleur manuel, « l’investigateur », qui a un esprit d’analyse scientifique, « l’artiste », le « social », celui qui aide les autres, « l’entrepreneur », qui fait preuve de leadership et le type « conventionnel » qui représente le travailleur qui aime respecter les instructions qu’on lui donne et effectuer une tâche régulière. Du fait qu’il s’agit juste d’un outil pour vous aider dans votre réflexion globale, il est important de relativiser les résultats obtenus au test. Après le test, à vous de déterminer si ce domaine d’activité correspond à vos valeurs. Prenez votre temps. Vous pouvez aussi faire un tour sur le site du SIEP, riche en informations sur les métiers classés par centres d’intérêts ou passer un test d’orientation dans un des Centres Psycho Médico Sociaux (CPMS) du pays.

Rencontrez des travailleurs

Votre domaine d’activité est maintenant défini. Le pas suivant est d’échanger avec des étudiants et des personnes travaillant dans ce domaine, histoire d’en savoir plus, de valider (ou pas) vos premières impressions, d’avoir un avis objectif sur le métier. Outre les informations, vous pourrez peut-être suivre de près certains dans leur travail, ce qui vous donnera une vision plus concrète des réalités dans la pratique. Les salons dédiés aux étudiants vous permettront de poser vos questions à des professionnels.

Choix de l’école

Vous savez où vous allez ; il ne reste plus qu’à définir le moule par lequel passer pour devenir cette personne à laquelle vous aspirez. Le choix de l’école ou l’université est important. Plusieurs critères doivent être considérés, notamment, la zone géographique : étudier près de chez vous ou à l’étranger? Ensuite, déterminer quelle écoles ou universités proposent des formations dans le domaine que vous aimez puis passer à un tout autre sondage basé sur la qualité de la formation. Certaines écoles ou facultés sont très prisées par les recruteurs, d’autres pas du tout, il est bon de se renseigner à l’avance.

Autres

Outre les débouchés, les compétences aussi sont importantes, certaines facultés exigeant un examen d’entrée, d’autres un niveau élevé de connaissances scientifiques (médecine) ou linguistiques (interprète). Si vous n’êtes pas dans la norme requise, inutile de baisser les bras ; prenez quelques mois pour vous mettre à niveau ou référez-vous en à des conseillers pédagogiques. Autre élément à prendre en compte : la durée des études et leur coût.

Considérant, votre réalité, votre vision et vos objectifs, êtes-vous prêt à consacrer 5 ans ou plus de votre vie à vos études ou désirez-vous travailler le plus vite possible ? Le coût de vos études en sera forcément influencé, sans compter le fait que vous étudiez loin de votre domicile.

Très important : il faut donc vous renseigner sur les bourses d’études et les kots bien à l’avance. Et surtout, allez visiter plusieurs écoles ou universités pour vous faire une idée.

Plus d'articles
Vous pourrez bientôt recharger votre smartphone en 30 secondes