Se brosser les dents : un geste quotidien pour tout un chacun et polir toute la vie. Pourtant, sans connaître les bons gestes, les erreurs de brossage sont fréquentes. Explications et rappels du Dr Christophe Lequart, chirurgien-dentiste.

Le choix de la brosse à dent



Une brosse trop petite ou trop grande empêche de se brosser les dents correctement. Choisissez une brosse adaptée à votre bouche. Préférez les brosses souples et si vous avez des pro­blèmes de dents qui se déchaussent ou une sensibilité particulière au chaud ou au froid, privilé­giez les brosses à dents ultra-souples.

Les brosses à dents électriques permettent d’améliorer la qualité du brossage (le geste rotatif de la tête est adéquat) et d’éliminer davantage de plaque dentaire.. 

Le dentifrice et le fil dentaire

Le choix du dentifrice est important. Utilisez un dentifrice contenant du fluor pour protéger l’émail des attaques acides. Rap­pelons que le fluor a per­mis de diminuer considé­rablement le nombre de caries et d’améliorer la santé bucco-dentaire.

A partir de 6 ans, les enfants peuvent utiliser un dentifrice destiné aux adultes. Evitez à tout prix les dentifrices «faits maison» à base d’argile. Ils ont souvent un effet abrasif compte tenu de la granulométrie (taille des grains) de l’argile utilisée.

Pour compléter le bros­sage, l’utilisation du fil dentaire ou de brossettes interdentaires est indis­pensable, y compris chez les enfants. 

La technique de brossage

Les erreurs les plus fréquentes sont :

  • Se brosser les dents dans le mauvais sens, c’est-à-dire horizonta­lement et non dans un mouvement de rouleau (un léger mouvement rotatif), allant du rose vers le blanc.
  • Frotter trop fort et faire saigner les gencives par un brossage trop appuyé. Le geste doit être modéré au risque d’éliminer une partie de la gencive et de l’émail.
  • Ouvrir trop grand la bouche : cela empêche un brossage adéquat de la gencive vers la dent en raison d’une contrac­tion des muscles qui entourent les lèvres. La bouche doit donc être fermée au maximum.
  • Pour le brossage des incisives, la brosse à dents devrait être tenue à la verticale afin de bien nettoyer entre les dents.
  • Se brosser les dents trop rapidement. Les spé­cialistes sont d’accord sur ce point : la durée du brossage devrait être de 2 minutes (pour les enfants et les adultes). Les brosses à dents élec­triques sont de plus en plus souvent équipées d’un « timer », ce qui permet de s’assurer de la durée optimale du bros­sage.
  • Se brosser les dents plus de 2 fois par jour. Un excès de brossage peut occasionner des problèmes de gencives et fragiliser l’email.
  • Oublier les espaces interdentaires et les gen­cives. Pensez à passer du fil dentaire, voire des brossettes adaptées à la taille des espaces inter­dentaires, a fortiori si vous êtes concerné par une maladie parodontale.
  • Se brosser les dents en commençant toujours au même endroit. Le risque ? Que le reste de la bouche soit moins bien nettoyé, surtout en fin de brossage. Idéalement, changez l’ordre de votre brossage en commençant chaque jour par un coin différent.

Encore de mauvaises habitudes

  • Conserver sa brosse à dents trop longtemps. Une brosse à dents de­vrait être renouvelée tous les 3 mois. En effet. les poils de la brosse doivent rester souples et droits.
  • Ranger votre brosse dans un espace fermé ou la placer horizontale­ment sur une tablette. Il est préférable de la faire sécher verticalement et à l’air libre.
  • Oublier de nettoyer votre brosse après utili­sation.
  • Disposer les brosses à dents de toute la famille dans le même pot. Non !
  • Brosser votre langue trop souvent et avec votre brosse à dents. La langue peut être bros­sée de temps à autre, notamment si vous avez un problème d’halitose (mauvaise haleine) mais pas tous les jours et sur­tout pas avec les poils de votre brosse à dents. Si vous tenez à le faire, utilisez plutôt un gratte-langue adapté.

Quelques conseils supplémentaires

Si vous consommez des boissons énergisantes ou du café, attendez une demi-heure avant de vous brosser les dents.

  • Le chewing-gum sans sucres ne remplace pas le brossage des dents mais c’est un bon complément car le fait de mastiquer pendant 15 à 20 minutes va améliorer la production de salive qui deviendra plus riche en bicarbonate et en calcium.

Cela permet ainsi de neutraliser plus aisément les acides et de reminéra­liser la surface de l’email.

  • Les bains de bouche destinés à un usage quotidien peuvent être un complément intéres­sant au brossage car ils permettent de diminuer l’adhésion de la plaque dentaire et, de surcroît, rafraichissent l’haleine.