Crédit photo : Bénin plus

Comment le Bénin va jouer dans la cour des pays pétroliers sans en être producteur?

De la chance à l’audace, le gouvernement béninois a arrangé le plus gros deal de l’histoire du pays depuis son indépendance. Le business devrait rapporter plus de 300 milliards FCFA (540 millions $) au Bénin au cours des vingt premières, sans que le pays produise une seule goutte de pétrole. Même si ce pays dispose de bribes de pétrole, la quantité est trop insignifiante pour une exploitation selon les sources officielles.

Tout est parti d’un accord entre le Niger disposant d’une manne pétrolière à Agadem et une firme chinoise, la China National Petroleum Corporation. Basée dans la région de Zinder, cette niche de pétrole peut dégager 20 000 barils par jour, alors que le Niger n’en consomme que 7 000 par jour. Comment exporter le reste ? Le Niger est un pays sahélien enclavé.

Mais le gouvernement et l’entreprise chinoise ont l’ingénieuse idée de construire une canalisation destinée au transport du pétrole brut ou raffiné: un oléoduc. Cela devrait permettre d’exporter l’excédent de la production.

Plusieurs options se dégagent entre, le Nigeria, le Cameroun et surtout le Tchad, ce dernier étant un vrai raccourci selon les plans d’exportation. Selon l’agence Ecofin, absolument rien ne présageait le Bénin dans cette affaire si ce ne sont pas seulement les relations compliquées entre la Chine les trois autres pays en option, mais aussi et surtout à cause du meilleur tempérament entre Cotonou et Pékin. C’est donc ce qui joue en faveur du Bénin de Patrice Talon qui décote ainsi le plus gros deal en termes d’investissement direct privé ( 600 milliards FCFA, soit 1,08 milliards $ d’investissement ).

Au-delà des avantages financiers directs, le projet mobilise déjà une main d’œuvre béninoise, dont les 2000 emplois que vont créer les travaux de construction de l’oléoduc long de 2000 km de la région de production au Niger, au port de Kribi au bénin.

Plan Togo Sommet

Phone Promo TG

Performances Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Marlin bleu : quel est ce poisson qui vaut 1,4 milliard FCFA ?