Commission européenne : des entreprises appellent à agir contre Google

Dans un courrier dévoilé par le quotidien Les Echos ce vendredi 13 novembre 2020, 165 pure players de 23 pays européens et des Etats-Unis appellent la Commission européenne à agir plus fortement et plus rapidement contre Google.

Ces entreprises dénoncent des abus de position dominante de la part du géant américain sur le marché de la recherche en ligne.

Ils estiment que Google favorise ses propres services tels que Google Shopping, Google Travel ou Google for Jobs dans les résultats de requêtes de son moteur de recherche principal. « Bien que nous soyons concurrents entre nous pour apporter la meilleure expérience au consommateur, nous avons un concurrent commun dont les pratiques sont déloyales : Google », lancent Yelp, Expedia, Kelkoo ou encore Trivago. Tous affirment qu’« il faut agir maintenant » face au « risque imminent d’une désintermédiation par Google ».

Le « Digital Market Act », porté par les commissaires Margrethe Vestager et Thierry Breton, censé renforcer l’arsenal juridique européen contre les géants du numérique, doit être présenté en décembre. Mais son application risque d’être trop tardive, estiment ces entreprises. «Nombre d’entre nous n’avons pas la solidité ni les ressources nous permettant d’attendre l’entrée en vigueur effective d’une telle réglementation», préviennent les auteurs du courrier.

Google a déjà fait l’objet d’une amende de 2,4 milliards d’euros en 2017 à l’issue d’une enquête de l’antitrust européen. Il affirme depuis avoir changé ses pratiques.

 

Avec LeFigaro

Golden Tulip Ad

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
Ligue 1 : après la victoire de l’AS Monaco, les vestiaires explosent de joie (vidéo)