Le ministre Guy Madjé Lorenzo et Ayi Renaud Dossavi-Alipoeh

Le Togolais Ayi Renaud Dossavi-Alipoeh, premier prix du concours d’écriture ‘l’Afrique de mes rêves’, organisé par la Banque africaine de Développement (BAD), avec son essai intitulé « Il y a trente ans, nous irriguions le Sahara », a été reçu cette fin de semaine par le ministre togolais en charge de la Culture.

Ce concours organisé à l’intention des jeunes africains, pour penser l’Afrique à travers leurs plumes, a enregistré plus de 2000 candidatures. Il a sacré, le 25 mai dernier à Busan (Corée du Sud) lors des 53e Assemblées annuelles de la BAD,  quatre (4) lauréats. Il s’agit de Ramatou Ly de la Côte d’Ivoire, Cédric Aymar Some du Burkina Faso, Géraldine Mukumbi du Zimbabwe et du Togolais Ayi Renaud Dossavi-Alipoeh.

De retour au pays, le jeune Togolais de 25 ans, biologiste de formation, blogueur, écrivain avec déjà cinq (5) livres à son actif, a présenté, ce vendredi 1er juin, son prix au ministre Guy Madjé Lorenzo, et a reçu les félicitations et encouragements de ce dernier.

« Nous avons eu des échanges très intéressants et très enrichissants (…) Le ministre a eu l’amabilité de me dire un peu son rêve pour l’Afrique » (…) et nous pensons qu’il est important d’être optimiste pour notre continent, a déclaré Ayi Renaud Dossavi-Alipoeh à la presse à l’issue de la rencontre.

Retrouvez l’essai ici

La Rédaction