in ,

Condamné à payer 21 millions d’euros à Air France, Air Madagascar fera appel

Le verdict était attendu depuis août 2018 à Madagascar. Ce jeudi 17 octobre, le tribunal de commerce de Paris a rendu sa décision dans l’affaire des deux Airbus A340 dont Air France et Air Madagascar se disputaient la propriété depuis août 2018 et les conditions de location-vente.

Lire aussi: Le fils de DJ Arafat, Maël Houon, pose ses marques de danseur sur “Yope Challenge” (Vidéo)

D’après la copie du jugement que s’est procuré Jeune Afrique Business, la compagnie malgache se voit déboutée de toutes ses demandes, notamment celle d’annulation du contrat signé en 2012, qu’elle estimait abusif.

Lire aussi: Afghanistan : au moins 62 morts lors d’un attentat dans une mosquée ce vendredi 18 octobre

Lors de la signature du contrat, il était stipulé dans l’annexe H, précise L’Express de Madagascar, que la compagnie malgache devrait verser 21 millions de $ pour assurer la remise en état des aéronefs au terme de cette location. Un montant contesté par Air Madagascar qui compte utiliser tous les recours encore disponibles pour obtenir gain de cause.

Lire aussi: RDC / Lutte contre les doubles ou triples salaires : un nouveau système de contrôle des fonctionnaires mis en place

Pour sa défense, le directeur général explique :La clause en question n’a pas lieu d’être dans la mesure où l’accord parlait de vente et non de location”, et de poursuivre : “le coût d’exploitation élevé de ces dernier (A-340-200), nous a poussé à nous renseigner pour l’acquisition d’Airbus A-330 qui nous auraient permis d’économiser 6 millions de dollars par an”.

Avec Jeune Afrique



Aviation Un Boeing 787 avec 194 passagers à bord atterrit d’urgence après un problème technique

Boeing 737 MAX : une discussion compromettante fait surface dans l’enquête

in-o-Togo Octobre Rose MLA en tournée de sensibilisation des élèves filles sur le cancer du sein

Togo / Octobre Rose : MLA en tournée de sensibilisation des élèves filles sur le cancer du sein