Congo Brazzaville : l’Eglise Catholique interdite d’observer le vote des forces de défense

Au pays du Président Denis Sassou Nguesso, le vote par anticipation des forces de défense et de sécurité ont eu lieu le mercredi 17 mars 2021, pour la présidentielle qui se tiendra le 21 mars prochain.

Fort était de constater que les observateurs de l’Eglise catholique n’ont pas été accrédités par les autorités pour observer les votes des forces de défense et de sécurité, selon un courrier consulté par l’AFP.

L’organisme public en charge de les accréditer a indiqué qu’il n’était « pas possible (…) de réserver une suite favorable » à la demande d’accréditation formulée par la Conférence épiscopale du Congo, dans une lettre adressée aux évêques.

Cependant, « entre 55 et 60 mille » forces de défense et de sécurité ont voté par anticipation, une première au Congo Brazzaville, pour désigner le successeur du président sortant Denis Sassou Nguesso, 77 ans dont 36 cumulés au pouvoir, à six autres candidats ou le reconduire pour un autre mandat.

Avec Africanews


Phone Promo TG

Performances Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Snoop Dogg en deuil : coup dur pour le rappeur américain