Copa America – Brésil vs Argentine : le service secret du président brésilien soupçonné pour fraude

Tout juste après le Superclasico entre le Brésil et l’Argentine perdu par l’Albicéleste, Lionel Messi est passé en zone mixte pour dénoncer les déboires de l’arbitre du match, qui n’est jamais allé voir la VAR alors qu’il y eu des actions litigieuses lors du match.

Lire aussi : Togo : les 9 lauréats du Projets innovants des sociétés civiles et coalitions d’acteurs connus

Quelques heures plus tard, c’est la Fédération argentine qui s’en est allée de ses protestations officielles devant la Conmebol. Ce jeudi, c’est une information très étonnante qu’a dévoilé le média brésilien Globo Esporte à ce sujet.

Avant la demi-finale Brésil-Argentine (2-0), dit le média, le personnel de sécurité de Jair Bolsonaro, le président brésilien, aurait interféré dans le système du VAR. Le service de protection aurait eu recours à des brouilleurs de fréquences, ayant pu perturber la communication entre l’arbitre central et ses collègues assignés à la vidéo.

Lire aussi : [Urgent] Togo/ Locales : les résultats provisoires dans les prochaines heures

Les révélations ne s’arrêtent pas là puisque les organisateurs de la compétition ont confirmé l’information, mais ont néanmoins assuré que le problème avait été réglé avant le coup d’envoi du match.

Avec Afrique Sport

Plus d'articles
Le milliardaire Aliko Dangote explique combien coûterait le rachat d’Arsenal