in

Coronavirus : 16 personnes arrêtées à la frontière Togo-Ghana

Le Gouvernement togolais s’est engagé dans la lutte contre le Coronavirus en fermant les frontières terrestres et aériennes depuis une semaine. Mais des personnes indélicates tentent de défier cette mesure. C’est le cas de 16 personnes arrêtées au Ghana après avoir traversé illégalement la frontière du côté du Togo.

Fermeture des frontières du Nigeria : la CEDEAO déclare l’état d’urgence

 

« Les autorités sanitaires de la région de la Volta (Ghana) ont mis en quarantaine 14 ressortissants ghanéens et deux étrangers qui avaient franchi illégalement la frontière depuis le Togo », rapporte Republic of Togo. Ces personnes, poursuit le site, « revenaient du Royaume-Uni, des Émirats, d’Afrique du Sud et des Etats-Unis via l’aéroport de Lomé ».

 

Togo / Coronavirus : le non-respect des consignes sanitaires est passible de sanctions

 

Constatant la fermeture des frontières entre le Togo et le Ghana, ils ont utilisé les ‘’services de passeurs pour retourner chez eux’’. Ils ont été repérés grâce à l’habileté des services de sécurité du côté du Ghana. Ces interpellations sont d’ordre à sanctionner toute personne qui viole les mesures instaurées.

Des médecins plaident pour le port du masque généralisé

féticheurs du Ghana

Aflao : des féticheurs font des sacrifices pour arrêter le coronavirus