in

Coronavirus : aucun pays ne veut accueillir le bateau de croisière mis en quarantaine au Japon

 

Cloîtrés en mer, les voyageurs du bateau de croisière Diamond Princess continuent de vivre dans l’inquiétude et l’impatience. Ces 3700 passagers sont mis en quarantaine alors que le nombre de cas déclarés de coronavirus ne cesse de croître à bord.

Coronavirus : le principal fournisseur d’iPhone en Chine mis en quarantaine

 

Ce luxueux bateau est devenu une prison flottante pour ses passagers. Amarrés aux abords du Japon, et mis en quarantaine, officiellement depuis le mercredi 5 février 2020, bien que le bateau soit à la dérive depuis lundi, les croisiéristes doivent rester cloîtrés jusqu’au 19 février.

Sur les réseaux sociaux, dans des interviews ou dans un groupe Facebook, ils détaillent leur quotidien, sur fond d’inquiétudes, de maladies et d’activités limitées.

Plusieurs personnes sont contaminées à bord du bateau. Aucun pays ne veut les accueillir , craignant ne pas avoir les infrastructures nécessaires pour gérer tous ces malades.

Collision entre des bateaux russe et sud-coréen en mer du Japon

 

Pour le moment les passagers issus de 56 pays différents doivent rester confinés dans leur cabine. Mais la connexion leur permet de partager leur quotidien monotone avec le reste du monde.

Togo / Université de Lomé : la faculté des Sciences de la Santé est en deuil

Côte d’Ivoire : L’ex président du Credit Suisse Tidjane Thiam candidat à la présidentielle de 2020 ?