in

Coronavirus : Clément Mouamba, un conseiller du PM congolais, testé positif

De retour de mission officielle, un conseiller du Premier ministre congolais, Clément Mouamba a été testé positif au coronavirus et est suivi par des médecins d’un centre hospitalier de Brazzaville. Il y a de réels risques de propagation du virus, compte tenu des personnes ayant été en contact avec le patient.

Canada : Le Premier ministre s’auto-isole après que sa femme a développé des symptômes pseudo-grippaux

 

Le conseiller en question a participé avec le Premier ministre aux grands évènements au niveau national, notamment l’inauguration de la route Sembé SouankéNtam à la frontière entre le Congo et le Cameroun le 6 mars dernier ou encore la réunion du Comité de haut niveau de l’Union Africaine sur la crise libyenne du 12 mars dernier à Oyo à 415 km au nord de Brazzaville.
La source ajoute que même le Premier ministre qui était avec son conseiller en mission en Europe, a subi un test dont les résultats seront connus d’ici lundi 16 mars.
En effet, tout le personnel de la primature congolaise devrait être mis en quarantaine et subir des tests, puisque le conseiller testé positif se rendait à son travail.

Coronavirus : Cristiano Ronaldo placé en quarantaine

 

Les populations qui craignent une explosion de la pandémie du Coronavirus d’ici là, accusent le classisme dont fait preuve le gouvernement face à ce virus, alors que dans d’autres pays des mesures draconiennes ont été déjà prises pour contrer la pandémie.

Le ton monte au sein de la population pour dénoncer le non-respect de la mise en quarantaine des officiels, des diplomates et autres citoyens dès leur arrivée tel que décrété par le ministère en charge des Affaires étrangères et celui de la Santé.



Saham Ad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

France / Coronavirus : le deuxième tour des élections municipales reporté

Le Canada suspend tous les visas pour étrangers à cause du Coronavirus

L’université de Bruxelles lance un appel aux étudiants du domaine de la santé pour créer une « cohorte de volontaires Covid-19 »