in ,

Coronavirus : Donald Trump interdit l’entrée des voyageurs en provenance d’Europe aux USA

Le président américain Donald Trump étend les restrictions de voyage vers son pays en raison de la propagation du coronavirus en Europe. “Nous allons suspendre tous les voyages de l’Europe vers les États-Unis pour les 30 prochains jours”, a-t-il déclaré mercredi soir. Ces mesures, seront-elles un salut pour les Etats-Unis qui enregistrent de nouveaux cas de contaminations au quotidien ?

Coronavirus : comment une intelligence artificielle a repéré l’épidémie dix jours avant l’OMS

J’ai décidé de prendre des mesures fortes, mais nécessaires pour protéger la santé et le bien-être de tous les Américains”, a annoncé M. Trump lors d’une allocution solennelle depuis le Bureau ovale de la Maison Blanche: “Pour empêcher de nouveaux cas de pénétrer dans notre pays, je vais suspendre tous les voyages en provenance d’Europe vers les Etats-Unis pour les 30 prochains jours”, a-t-il ajouté, déplorant que l’Union européenne n’ait pas pris “les mêmes précautions” que les Etats-Unis face à la propagation du virus. “La vraie menace pour nous, c’est désormais l’Europe”, avait-il affirmé. “C’est de là qu’arrivent les cas. Pour dire les choses clairement, l’Europe est la nouvelle Chine”.
Cette interdiction doit entrer en vigueur vendredi à minuit (05 h 00 en Suisse). Les Américains qui ont subi des tests appropriés pourront toujours revenir au pays, a précisé Donald Trump dans ce discours à la nation. La mesure ne s’applique pas non plus aux voyageurs en provenance de Grande-Bretagne.
Le nouveau coronavirus a été qualifié de “virus étranger” dans l’allocution de dix minutes du président de la première puissance mondiale. Toutefois, il a achevé son discours en martelant sa conviction que l’avenir des Etats-Unis restait “plus radieux que personne ne peut l’imaginer”.
Il a par ailleurs appelé le Congrès à adopter rapidement une réduction des taxes sur les salaires pour aider les ménages américains à surmonter l’impact économique de l’épidémie de coronavirus et a annoncé plusieurs mesures d’aides aux entreprises mises en difficultés.

Donald Trump refuse de perdre du poids, son médecin s’inquiète

Sauf que, le président américain est accusé par nombre d’élus démocrates de vouloir minimiser à tout prix l’ampleur de la crise sanitaire à venir et d’envoyer des messages confus, parfois en contradiction avec ceux des autorités sanitaires. “Cela va disparaître, restez calme”, avait-il encore déclaré mardi. “Tout se déroule bien. Beaucoup de bonnes choses vont avoir lieu”.



Saham Ad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Togo : des députés à l’école de l’économie et des finances

Togo : les députés en séance plénière ce jeudi 12 mars ; les sujets

Togo/Les cabinets des ministères de la santé, de l’Agriculture et des Enseignements bientôt délocalisés

Togo / Coronavirus : le premier cas se porte bien