in

Coronavirus : Donald Trump prépare les Américains à vivre une ‘’période horrible’’

Donald Trump a averti les Américains, samedi 4 avril. Déjà durement touchés par le fléau, les Etats-Unis vont entrer dans “une période qui va être vraiment horrible”, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse à la Maison Blanche.

Aux Etats-Unis, la pandémie de coronavirus progresse rapidement, le nombre des cas confirmés de contamination dépassant désormais les 300 000. Le président a ainsi prévenu que le pays ferait face à “de très mauvais chiffres”. “Ce sera probablement la semaine la plus dure”, a-t-il déclaré. “Il va y avoir beaucoup de morts”, a-t-il ajouté.

 

Coronavirus aux Etats-Unis : Donald Trump autorise la chloroquine à l’hôpital



La nouvelle ligne de front de la pandémie

Avec 15 362 morts, l’Italie est actuellement le pays au monde comptant le plus de décès, suivi de l’Espagne (11 744), des Etats-Unis (8 098), de la France (7 560) et du Royaume-Uni (4 313). La maladie étant officiellement jugulée en Chine, les Etats-Unis sont en passe de devenir la nouvelle ligne de front de la pandémie. Dans la seule ville de New York, 1 905 décès ont été enregistrés.

Les  Américains se préparent donc au pire, bâtissant des hôpitaux de campagne de Los Angeles à Miami, avec des milliers de lits supplémentaires de réanimation et un gigantesque navire-hôpital à quai à New York.




Ad Banque Atlantique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voici la limousine la plus dingue du monde (et elle est à vendre)

Éradication des mariages d’enfants au Mali et au Togo : les principaux acteurs font le point des initiatives