Coronavirus en Afrique : Alassane Ouattara et Macky Sall déclarent l’état d’urgence et l’instauration d’un couvre-feu

Selon les Nations unies, l’Afrique comptait, ce lundi 23 mars, 1 396 cas confirmés de coronavirus dont 40 morts. Face à la propagation inexorable du virus dans les pays africains, certains pays réagissent et prennent des mesures drastiques.

En Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara a déclaré l’état d’urgence dans le pays, dont les frontières sont fermées depuis ce dimanche 22 mars. Dans une allocution télévisée, le président ivoirien a aussi détaillé sept nouvelles mesures parmi lesquelles la fermeture des restaurants et maquis, l’instauration d’un couvre-feu entre 21h et 5h à compter de mardi, l’interdiction des déplacements non autorisés entre Abidjan et l’intérieur du pays ou encore « le confinement progressif par aires géographiques en fonction de l’évolution de la pandémie ».

Cameroun : Comment le fils de Paul Biya a fui le coronavirus en France

Au Sénégal, le président Macky Sall a lui aussi déclaré à partir de ce soir l’état d’urgence sur tout le territoire pour faire face à la pandémie de coronavirus. Un couvre-feu est instauré de 20 h à 6h. Dans son message à la nation, le chef de l’État a notamment annoncé la restriction de circulation, l’interdiction de tout cortège, rassemblement et manifestation sur la voie publique, la fermeture des lieux publics et de réunion. D’après le dernier bilan du ministère de la Santé, ce lundi en fin d’après-midi, 12 nouveaux cas ont été testés positifs. À ce jour, le pays enregistre 71 cas sous traitement, 8 déclarés guéris et aucun décès.

Avec RFI

Golden Tulip Ad

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
Producteur tabassé à Paris : après Griezmann, c’est au tour de Mbappé de dénoncer des « violences inadmissibles »