Coronavirus et chloroquine : une pétition recueille près de 220 000 signatures en quelques heures

« Ne perdons plus de temps ! », c’est l’appel lancé par l’ancien ministre de la Santé Philippe Douste-Blazy qui interpelle Édouard Philippe, via une pétition en faveur de l’assouplissement des possibilités de prescription de l’hydroxychloroquine.

Coronavirus au Togo : gratuité de la tranche sociale de l’eau, les précisions du ministre Antoine Gbegbeni

Selon le texte descriptif de cette pétition, il s’agit de permettre à chaque médecin hospitalier “d’en prescrire à tous les malades atteints de formes symptomatiques de l’affection à Covid-19, particulièrement à ceux atteints de troubles pulmonaires si leur état le requiert”, tout en soulignant la nécessité d'”éviter à tout prix l’automédication”.

“Nous appelons l’État à effectuer des réserves ou des commandes d’hydroxychloroquine afin que, si l’efficacité se confirmait dans les prochains jours, nous ne soyons pas en manque de traitement”, ajoute la pétition qui a, à l’heure où nous écrivons ces lignes, recueillie plus de 219 000 signatures.

Le gouvernement français s’attend à être traduit en justice suite au Coronavirus

La pétition a donc été initiée par l’ex-ministre Philippe Douste-Blazy et le Pr Christian Perronne, chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital Raymond-Poincaré de Garches et spécialiste de la maladie de Lyme. Ils ont publié dans Le Parisien un appel cosigné par des personnalités du monde médical, dont Patrick Pelloux et Michèle Barzach, ancienne ministre de la Santé.

Avec RTL

Platinium Card BAT

Phone Promo TG

Golden Tulip Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Francis Ngannou : encore une bonne nouvelle pour le combattant de MMA